Cul-ture pub aux TF

vendredi 3 mars 2000
popularité : 90%

Du
simple autocollant disposé sous les enrouleurs des perches
à la pub intégrale, la publicité sur les véhicules
évolue. Alors que l’antique publicité à grand
papa posée latéralement sur le toit n’attire plus,
ni l’oeil des passants, ni les promoteurs, la publicité contre
la face arrière des véhicules est un vrai créneau.

D’abord d’un format rectangulaire d’environ 1 mètre
de largeur collé contre le panneau de carrosserie puis contre
la vitre, voici le cul-pub ou l’arrière de bus à publicité
intégrale !

 

L’autobus
178 (à gauche en haut) a été le premier exemple,
d’une esthétique discutable, introduit il y a bien quelques
mois et toujours en place. Une pub sur le bimode No 111 a fait une
courte apparition au printemps 1999 (ci-dessous à gauche,
photo HE). En décembre est apparu une pub pour le nouvel
abonnement "presto" sur le bimode No 112, et depuis quelques
temps, c’est le midibus Van Hool No 78 (à droite) qui fait
de la pub pour une autre marque !

Actuellement nous découvrons, à droite,
le nouveau look du dos de l’articulé No 173, la pub la mieux
réussie à mon avis !

Le plus rigolo avec ces cul-pub, ce sont les enrouleurs
derrière les trolleybus. Au début, ils sont camouflés
aux couleurs de la pub. Puis au fil des semaines, subissant avaries
et révisions, l’un des deux est échangé par
un confrère bleu ou blanc (selon s’il vient d’un Saurer ou
d’un bimode) et on s’attend quelque fois à le retrouver tel
quel sur un autre véhicule !