Journée "en ville sans ma voiture" : bilan

mardi 9 octobre 2001
popularité : 10%


Le stand du "Tramsimulator". A gauche une relique datant de notre tout premier stand en 1990 (photo TP)

Une journée pluvieuse, mais qui a attiré beaucoup de monde en ville, et bien rempli les bus TPF. Le Club du Tramway n’est pas resté inactif, puisqu’il a proposé pas moins de 3 activités avec plus ou moins de succès :

  • exposition de photo, stand d’information et de vente dans le bus ex-GFM 33 de l’Old-Timer Club
  • "simulateur" de conduite de tram, matérialisé par un véritable contrôleur (sauvé du regretté tram no 6 en 1996) pilotant un modèle réduit LGB
  • circuit en ville avec un autobus Saurer de 1929 des transports de Berne, loué au "Tramverein Bern"


Eric, l’inventeur de notre "Tramsimulator" aux commandes d’un contrôleur survivant du tram 6 (photo TP)

Si la première activité n’a pas suscité beaucoup d’intérêt auprès des visiteurs (les gens n’ont pas suffisament de curiosité pour monter dans le bus, sauf en cas de déluge !), les deux autres ont brillé par leur succès et impact.

Le "Tramsimulator" a littéralement été pris d’assau par les gamins, étant bien entendu aidés pour manoeuvrer le robuste appareil d’une technologie datant de 100 ans.

 

Le parcours en vieux bus bernois, entre la Gare et le Tilleul via le Varis dans ce sens, et l’av. Général Guisan au retour, a vu un nombre de voyageurs moyen (136 personnes, en moyenne 11 par course dont la moitié des enfants et non payants).

 


Le saurer bernois de 1929 à la place de Ormeaux (Tilleul). vous remarquerez notre controlleur dans l’ancien uniforme TF (photo TP)

Mais ceux qui ont pris la peine de vivre l’expérience ne sont pas près de l’oublier. Il faut dire la boite de vitesse et le moteur datent d’une autre époque, et n’hésitent pas à démontrer bruyamment leur fonctionnement. Les suspensions transforment l’engin en manège sitôt la vitesse hallucinante de 30 km/h franchie.

Pour les quelques membres actifs du club, la journée fut éprouvante, et l’effectif était trop réduit pour pouvoir bien renseigner les gens et faire de la promotion efficace pour nos activités. Mais ces démonstrations ont provoqué au moins un impact visuel parmi le public de cette journée pas comme les autres.

Nous remercions le comité d’organisation pour nous avoir invité à participer à la fête !