Distinction entre les bus "régionaux" et "urbains" en ville de Fribourg

jeudi 2 novembre 2000
popularité : 41%


27.10.2000 - La numérotation des lignes régionales est une nouveauté... limitée à 18 sur 130 véhicules et à l’horaire de poche !!! (photo TP).

Nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises : comme fait un voyageur se trouvant à un arrêt sur demande en direction de l’extérieur de la ville, pour distinguer si le bus approchant le laissera tomber à la périphérie de la ville, ou le conduira bien dans son village ?

Soit il est physionomiste, et reconnait au bruit et à la forme de la carrosserie un bus ex-GFM d’un bus ex-TF, soit il a une vue perçante lui permettant de distinguer la minuscule inscription de l’indicateur digital de destination.

Les tpf ont planché sur le problème, et on trouvé LA solution : des indicateurs digitaux nettement plus grands, et numéroter aussi les lignes régionales.

Soit. Ceci n’est bien sûr possible que sur les 18 nouveaux autobus CITARO du service régional. Et pour la centaire d’autres bus existant ?

Sinon, vous pouvez toujours essayer le périscope géant : les bus régionaux n’ont - en principe - jamais de portes sur le porte-à-faux arrière, ni d’indicateur de destination à l’arrière !