L’électrification des Dailles

dimanche 7 août 2005
par  Thierry, webmaster
popularité : 5%

Après des années d’attente, de provisoire qui dure, de nuisances sonores et odorantes, les riverains du quartier des Dailles peuvent enfin apprécier le confort de la traction électrique !

Rappel historique

JPEG - 47.5 ko
Bimode 514 gravissant la route du Soleil
Cette image donne une bonne idée de la forte pente de cette route. (TP/21.07.2005)

Lors de son ouverture le 1er novembre 1986, le tracé de la desserte du quartier des Dailles via la route du Soleil était provisoire. D’ailleurs, l’électrification de la ligne 2 en 1989 s’est arrêtée au terminus intermédiaire de Moncor. Finalement, le provisoire dure toujours, et les bordiers de la route du Soleil, fortement pentue, subissaient encore les agressions sonores et polluantes des autobus, surtout tôt le matin, en pleine charge, gaz à fond à 10-15 Km/h...
Lors de la transformation du terminus de Moncor (déplacement de la boucle de retournement du carrefour du "Refuge" vers le carrefour de la route du Soleil), la boucle avait même été construite de manière à permettre la prolongation de la ligne aérienne vers la route du Soleil à forte déclivité. Mais rien de concret.

Longues tractations

Une pétition lancée en 2000, qui n’a peut être pas reçu l’écho souhaité en son temps, constitue tout de même un premier pas dans la fourmilière. En décembre 2001, la presse locale annonce que la CUTAF prévoit l’électrification de ce dernier tronçon de la ligne 2 encore exploité en traction thermique. Les TPF promettent la pose des lignes pour 2002 !

JPEG - 41.9 ko

Puis plus rien de nouveau durant 2 ans, jusqu’en décembre 2003, quand le Conseil d’Administration des TPF décide l’acquisition de 12 trolleybus bimodes... et l’électrification tant attendue. La raison de cette longue attente se trouve dans les travaux préliminaire à la mise à l’enquête, où chaque opposition a été soigneusement traitée. Jamais un dossier d’électrification n’a nécessité autant de travaux préparatoires ; il faut dire qu’il s’agit d’un ancien quartier de villas, et que de nombreux pylônes seront plantés en bordure des propriétés, avec un bâtiment pour la sous-station en sus !

Dans le petit journal « TPF infos » de juillet 2004, les TPF annoncent « 2004 sera l’année de l’électrification du tronçon Moncor - Les Dailles ». En attendant, les nouveaux bus bimodes, extrêmement bruyants en traction diesel, avaient l’interdiction de circuler sur la ligne 2.

Du concret !

Finalement, il faudra attendre le mois de janvier 2005 pour voir le premier coup de pioche, et les fouilles ouvertes pour les fondations des mâts. A propos de mâts, il est regrettable que ceux de la boucle de retournement en haut de la route du Soleil ont dû être remplacés, alors que tout avait normalement été prévu pour l’extension future lors de la construction. Enfin vers la fin avril 2005, les lignes étaient posées et les premières courses d’essai ont eu lieu. Toutefois, la sous-station n’étant pas en fonction, il est encore exclu de faire circuler les courses publiques en traction électrique, à cause de la forte chute de tension en bout de ligne, due à la résistance des fils de cuivre, faisant « déclencher » l’électronique sensible des nouveaux bimodes, et risquant ainsi un démarrage en côte en traction diesel ! Le voisinage aurait apprécié...

Autorisation en poche, c’est le 16 juin 2005 que les TPF ont commencé l’exploitation en traction électrique du tronçon Moncor - Les Dailles, permettant enfin une exploitation rationnelle des 9 nouveaux bimodes, exploités indifféremment avec les anciens sur tout le réseau électrifié (lignes 1, 2 et 3).


Portfolio

JPEG - 42.5 ko Bimode 515 à l'arrêt Méridienne Bimode 515 à l'arrêt Méridienne JPEG - 43.7 ko Bimode 514 à l'arrêt Rochette Bimode 514 au bas de la route du Soleil