Le bus ex-“Cumulo” 372 retiré du service

lundi 30 août 2004
popularité : 49%

JPEG - 67.8 ko
Le "Cumulo" en état d’origine
Encore avec les indicateurs de destination à film et le logo "CRTP" de l’abonnement régional de l’époque. (TP/Février 1988)

Prochain sur la liste d’ancienneté, l’autobus Volvo B10M 372, ex « Cumulo » de 1986 a également quitté le service actif, en même temps que les autobus articulés 572-574. Toutefois, son activité auprès des TPF ne devrait pas s’arrêter là. Il devra remplacer l’autobus de service pour le dégivrage des lignes de trolleybus, le Volvo B58 414 (ex 9, ex 53). Cependant, il n’est pas certain que les TPF aient le temps de le transformer pour cet hiver déjà.

Ce véhicule fut un prototype par excellence, proposé par Volvo aux TF en leur temps, toujours en recherche d’innovation. Cet autobus diesel était capable de stocker l’énergie de freinage pour la restituer au démarrage — une première suisse qui n’a jamais eu de suite. Au freinage, une turbine posée sur l’arbre de transmission actionnait un circuit et un piston hydraulique comprimant un gaz dans un réservoir. Ensuite, le processus inverse permettait le démarrage sans l’aide du moteur diesel. Ce dernier restait ainsi au ralenti jusqu’à épuisement de la pression du gaz, moment à partir duquel il était censé reprendre « en douceur » la traction.

JPEG - 65.3 ko
Le "Cumulo" en état d’origine
Encore avec les indicateurs de destination à film et le logo "CRTP" de l’abonnement régional de l’époque. (TP/octobre 1987)

Ce système, essayé également à Londre et à Stockholm, n’était visiblement pas conçu pour les fortes déclivités rencontrées sur les lignes de Fribourg. De réglage en réglage, de transformation en transformation, ses performances et le confort (bruit de la turbine, "creux" dans l’accélération puis secousse lors du passage en traction normale) se détériorèrent rapidement, et le bus fut fréquemment immobilisé pour de longues périodes. Tant et si bien que les TF ne voulurent plus le véhicule. Finalement tout le système fut déposé, et l’autobus allégé de 600 Kg continua son service à Fribourg.

Sur internet :